Jumelage

La commune de Morsbach est jumelée avec sa voisine allemande Emmersweiler.

Ce jumelage s’inscrit dans un cadre transfrontalier abritant la Moselle-Est et la Sarre, qui possèdent de nombreux points communs.
En effet, les habitants parlaient, récemment encore, la même langue : le francique. L’extraction charbonnière a apporté sa prospérité au Bassin Houiller Sarrois et au Bassin Houiller Lorrain, que l’on appelle d’ailleurs le Bassin Sarro-Lorrain ; le fond de la mine ne connaît pas de frontières, puisque les galeries communiquent.
Aujourd’hui, les deux bassins industriels connaissent une évolution historique et économique identique : la fin de l’extraction du charbon, après plus de 100 ans d’existence.

MORSBACH et sa voisine EMMERSWEILER ont procédé, les 8 et 9 Mai 1993, à la cérémonie de leur jumelage, à la suite d’une démarche dès l’origine concertée entre élus municipaux et associatifs. En fait, de nombreuses relations s’étaient nouées entre associations. Il faut y ajouter une longue tradition de relations entre les populations des deux communes. Beaucoup de Morsbachois ont des parents à EMMERSWEILER et vice - versa.

Ces contacts se sont intensifiés au fil des années. 

Ainsi, les anciens combattants de part et d’autre de la frontière, se rencontrent régulièrement, les pompiers de Morsbach et d’Emmersweiler effectuent des manœuvres communes.

Le Groupement des Associations de Morsbach (GAM), et son homologue allemand (OIGE) organisent ensemble des manifestations.

La commune et l’harmonie Evergreen de Morsbach participent chaque année au Dorffest d’Emmersweiler.  

Communes, GAM et OIGE ont organisé en 2003, le 10° anniversaire du jumelage. L’engagement y a été pris de donner un nouvel élan aux activités associatives transfrontalières.

En mai 2013, le 20e anniversaire donna lieu une grande fête intercommunale, qui fit la part belle aux enfants des écoles et le 13 et 14 juillet 2018, le 25e anniversaire du jumelage fut fêté à l'aire de Guensbach.

D’autres communes sont jumelées avec leurs voisines allemandes.
Toutes sont membres du G.E.C.T. Eurodistrict SaarMoselle, qui a pour objet de faire vivre la coopération transfrontalière par des animations destinées au grand public, mais aussi de soutenir les grands projets d’aménagement qui dépassent le cadre des frontières.